Engagement citoyen

La propreté est un service dont la qualité dépend de l’adhésion des populations. Hysacam apporte aux villes partenaires un appui dans leur démarche de sensibilisation et de communication. Cet appui est un atout fondamental parce qu’il contribue au développement d’une culture de la propreté et du respect de la chose publique sans laquelle aucune ne peut se développer harmonieusement.

Maintenir Douala Propre, C'est l'affaire de tous !

Considérant qu'il existe déjà entre la Communauté Urbaine et la Société d'Hygiène et de Salubrité publique (HYSACAM) un contrat obligatoire, pour maintenir la ville de Douala propre.

Constatant qu'à l'expérience cela ne saurait suffire.

Observant qu'il faut que les citadins, s'engagent eux aussi, moralement et pratiquement à prendre leurs responsabilités au niveau qui est le leur, dans la pré-collecte des ordures ménagères et le respect de leur environnement.

Il est proposé l'établissement d'un contrat de confiance.

Ce contrat de confiance est un engagement moral entre trois partenaires. Il en définit les termes ainsi que les obligations de chacun dans le but et l'objectif de : MAINTENIR LA VILLE DE DOUALA PROPRE.

Il est présenté sous la forme de ce document.

Les devoirs de chaque contractant

Considérant que :

Les populations, représentées par les ménages, les associations ou toute autre forme de délégation doivent prendre leur responsabilité en assurant leur bien-être;

La société HYSACAM, dans le cadre du contrat signé avec la C.U.D, doit collecter, traiter les ordures ménagères, nettoyer les marchés et balayer les rues; La Communauté Urbaine, doit :

  • veiller au paiement des prestations de la société HYSACAM;
  • créer une décharge qui réponde aux normes administratives;
  • assurer dans la ville en s'appuyant sur les communes urbaines d'arrondissement, la propreté et la salubrité publique par tous les moyens prévus par la loi et induits par son statut d'agent régulateur de civisme.

Il est convenu ce qui suit :

Article 1. La propreté de la ville de Douala avec ses communes d'arrondissement est l'affaire de tous.

Article 2. Les populations doivent jeter leurs ordures dans les bacs à ordures, la CUD tout comme HYSACAM, doivent veiller à ce que ces bacs soient conformes à la capacité d'ordures mena gères du quartier et que leur emplacement soit aménagé de façon à être fixe et accessible à tous.

Les populations dans les zones desservies par la collecte au porte-à-porte, s'engagent à ne sortir leurs ordures de leur domicile que lors du passage des camions.

Article 3. Nul ne doit jeter ses ordures hors des bacs, ni sur la chaussée, ni sur les trottoirs, ni dans les caniveaux, ni dans les cours d'eau ou drains. Ni mettre le feu aux ordures. Ni faire ses besoins autour des bacs.

Article 4. La société HYSACAM, signataire du présent contrat de confiance, tout comme la Communauté Urbaine, ainsi que les populations s'engagent à respecter les obligations qui sont les leurs dans les termes du présent contrat de confiance.

Pour HYSACAM

  • Collecter régulièrement les ordures selon les termes du marché passé entre elle et la CUD à savoir :
  • assurer la collecte et le traitement des ordures ménagères, le nettoyage quotidien des marchés et le balayage des rues;
  • rendre public le planning d'intervention et instaurer une ligne verte dans le cadre du contrat avec la CUD,

Pour la Communauté Urbaine

  • payer régulièrement les prestations de la société HYSACAM;
  • sanctionner les contrevenants;
  • aménager les accès aux habitations;
  • désenclaver les zones inaccessibles pour faciliter la pré collecte des ordures;
  • viabiliser les quartiers dans le respect des plans d'urbanisation;
  • redynamiser ou revitaliser les services d'hygiène et de salubrité dans les communes d’arrondissement

Pour la population

  • disposer de poubelles modernes et réglementaires ;
  • jeter les ordures dans les bacs posés à cet effet et seulement là;
  • ne sortir les ordures de leur domicile, dans les zones desservies par la collecte au porte-à-porte, que lors du passage des camions;
  • ne pas jeter les ordures hors des bacs, ni sur la chaussée, ni sur les trottoirs, ni dans les caniveaux, ni dans les cours d'eau ou les drains,
  • Ne pas mettre le feu aux ordures, ni faire ses besoins autour des bacs à ordures;
  • respecter le planning de collecte rendu public par Hysacam.

Article 5. Le suivi du contrat est assuré par des comités de quartiers, qui, sous l'impulsion des services d'hygiène et de salubrité des communes d'arrondissement se réunissent au moins une fois par mois, pour faire le point de la situation. Sont membres d'office des comités de quartiers :

  • Le chef du quartier et ses notables
  • Les chefs de bloc
  • Les représentants des associations ou toute autre forme de délégation
  • Les conseillers municipaux habitant le quartier
  • Les élites ou personnes ressources
  • Le représentant des services d'hygiène et de salubrité des communes d'arrondissement.

Conditions d’application

Le présent contrat prend effet à partir de sa date de signature par les trois parties, représentées pour : Le quartier, le chef de ménage, les représentants de l'association ou de la Commune Urbaine d'Arrondissement

La Communauté Urbaine La Société HYSACAM.