Trois Ministres du Gouvernement camerounais visitent la Centrale de Captage et de Traitement du Biogaz à Nkolfoulou

Publié le : 14/08/2012 - 19:32
C’était vendredi 10 Août 2012 à l’Hôtel de ville de Yaoundé, que s’est tenue pour la toute première fois la Journée Africaine de la Décentralisation, de la Gouvernance locale et du Développement local. Cette journée, initiée par la conférence africaine de la Décentralisation et du Développement local (Caddel) lors de sa deuxième session ordinaire, a été adoptée par les ministres africains de la décentralisation à MAPUTO le 10 Août 2011. La célébration officielle de cette première édition au Cameroun a été meublée par de nombreuses activités, toutes coordonnées par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, M. René Emmanuel SADI. Il s’agit de : • L’exposition sur les réalisations des différents acteurs de la Décentralisation (MINATD, FEICOM, PNDP, PADDL/GIZ, MINEPAT, MINFI, CVUC, Hysacam, MINHDU) ; • Le séminaire–atelier sur la Décentralisation au cours duquel les représentants des administrations et organismes ont exposés sur des thèmes précis ; • La visite guidée de la Centrale de Captage de Biogaz de la Société Hysacam à Nkolfoulou, banlieue de Yaoundé ; • La table ronde diffusée sur la CRTV sur le thème « la mobilisation des ressources pour le financement des services locaux de base : le rôle des acteurs » ; • La déclaration du Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Pendant trois jours, c’est-à-dire du 08 au 10 août 2012, l’Hôtel de ville de Yaoundé a abrité et reçu plusieurs personnalités et personnes intéressées. Une visite guidée a été effectuée le jeudi 09 août 2012 au Centre de Traitement de Déchets de Hysacam à Nkolfoulou Par le ministre de l’Administration Territoriale et de la décentralisation, en compagnie du ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du développement durable, du ministre de l’Habitat et du développement Urbain et d’autres autorités administratives et traditionnelles. Elle a pour principal objectif de toucher du doigt les réalités liées à la vie dans cet espace et de découvrir in situ la Première Centrale de Captage de Biogaz en Afrique centrale. Cette Usine fait du Cameroun, le premier pays en Afrique Centrale à se donner les moyens réels lui permettant de s’inscrire dans la lutte contre le réchauffement de la planète : la réduction significative des émissions des gaz à effet de serre.
Classé dans les rubriques : A la une, Actualités, Évènements, Visites guidées