JOURNEE MONDIALE DE L’HABITAT 2019

Publié le : 17/10/2019 - 17:09

PDG Hysacam : « Toute activité économique issue du recyclage des déchets ne peut pas financer la propreté urbaine ».

La 33ème édition de la Journée Mondiale de l’Habitat sur le thème : Technologies de pointe comme outils innovants de transformation des déchets en richesse s’est tenue à Yaoundé au Cameroun le 07 Octobre 2019. Hysacam, une expertise africaine au cœur des innovations technologiques, a mis en lumière les progrès réalisés dans la valorisation du déchet (captage du biogaz, recyclage des bouteilles plastiques et production du compost). Le top management, dans ses différents exposés a mis l’accent sur des mécanismes de financement innovants, l’amélioration du cadre règlementaire et infrastructurel dans la gestion des déchets en milieu urbain.

Selon le PDG d’Hysacam, M. Michel NGAPANOUN, les villes devraient se doter d’infrastructures adaptées tels que les centres de transfert, en vue d’optimiser les quantités de déchets collectés et de pallier les difficultés de la mobilité urbaine. Aussi, pour améliorer la gestion de la collecte et du recyclage des déchets l’on devrait procéder à la mise en place de deux segments distincts plutôt qu’à un système globalisé. Il s’agit d’une part d’une industrie de la propreté qui doit contribuer au bien-être des populations et à l’attractivité des villes et d’autre part, d’une industrie du recyclage et de la transformation des déchets pour protéger l’environnement. Ceci avec pour enjeu, de faire du recyclage un secteur industriel rentable. De l’expérience d’Hysacam dans la gestion des déchets urbains, il ressort clairement que toute activité économique issue du recyclage des déchets ne peut pas financer la propreté urbaine.

Classé dans les rubriques : A la une, Actualités, Évènements