UN RESEAU DE VOLEURS DE BACS DEMANTELE A DOUALA

Publié le : 07/08/2017 - 21:27
UN RESEAU DE VOLEURS DE BACS DEMANTELE A DOUALA

Une entreprise basée à Bonabéri, appartenant à un opérateur économique de nationalité chinoise, est impliquée dans le recel des bacs à ordures qu’Hysacam déploie à travers la ville de Douala, dans le cadre de son service de propreté.

Il s’agit d’un réseau bien huilé d’individus qui dérobent des récipients de collecte qu’ils vont ensuite livrer à l’opérateur économique sus-évoqué, qui les transforme en matière première secondaire destinée à l’exportation

Une enquête a été ouverte pour mettre ce gang de voleurs de bacs hors d’état de nuire. La destruction ou le vol de bacs met à mal les efforts qu’Hysacam et les municipalités font pour maintenir un niveau et une qualité de propreté pertinents dans les villes. L’insalubrité galopante qu’on observe, a plusieurs sources. Le vol des récipients de collecte en fait partie. Et la conséquence est immédiate : un bac dérobé, crée automatiquement un point d’insalubrité. Plusieurs bacs dérobés, c’est l’insalubrité généralisée.

A titre d’exemple, sur les 2000 bacs déployés depuis janvier 2017, 300 ont été dérobés à Yaoundé, et plus de 400 à Douala.

Le Président Directeur Général avait en son temps déploré les vols à répétition de ces matériels de collecte. Il avait annoncé qu’il engagerait des poursuites judiciaires contre tous ceux qui se rendraient coupables de destruction ou de vol des bacs à ordures. D’où la plainte qui a été déposée au commissariat Central N°2 le 28 juin 2017.

Classé dans les rubriques : A la une, Actualités, Presses et médias